Ukraine : les chefs de gouvernement du groupe de Visegrád appellent à une résolution démocratique de la crise politique

30-01-2014

Les chefs de gouvernement des quatre pays du groupe de Visegrád (Hongrie, Pologne, Slovaquie et République tchèque) se sont réunis mercredi soir à Budapest pour évoquer la crise politique que traverse l'Ukraine. Ils ont appelé à une résolution pacifique et démocratique à ce conflit entre des opposants au président Ianoukovitch et ses partisans, favorables à un rapprochement avec la Russie plutôt qu'avec l'Union européenne. C'est ce qu'a déclaré par téléphone à l'agence de presse ČTK le nouveau premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka, lequel s'est rendu dans la capitale hongroise dès la fin de la première réunion entre les ministres de son cabinet. Les pays du groupe de Visegrád ont également salué les récents efforts des autorités en vue d'apaiser la situation avec les opposants. Le gouvernement ukrainien a démissionné mardi et les sévères lois de répression des manifestations ont été supprimées par le Parlement. L'opposition reste toutefois mobilisée et a refusé une loi d'amnistie. Bohuslav Sobotka considère toutefois qu'il s'agit de signes encourageants bien qu'ils ne règlent pas cette crise complexe.