Un cinquième des enseignants tchèques victimes de cyber-harcèlement

14-06-2016

Un cinquième des enseignants tchèques auraient été victimes de cyber-harcèlement, selon une étude national sur ce phénomène à laquelle ont participé plus de 5 000 enseignants d’écoles primaires et secondaires dans toute la République tchèque. Les élèves eux-mêmes sont le plus fréquemment à l’origine de ce harcèlement en ligne, et dans une moindre mesure leurs parents. Les réseaux sociaux, les téléphones portables, les e-mails ou les chats en ligne sont les plateformes les plus utilisées selon cette étude de la Faculté de pédagogie de l’Université Palacky. La plupart de ces attaques et insultes ne sont jamais dénoncées par leurs victimes et 15% des enseignants disent les ignorer totalement.