Un déficit public tchèque entre 4,2% et 5% du PIB d'ici à 2012

26-05-2009

Le déficit public de la République tchèque va évoluer entre 4,2% et 5% du PIB en 2010, 2011 et 2012, soit au-delà de la limite de 3% fixée par les critères de convergence pour l'adoption de l'euro, a prévenu le ministre des Finances, Eduard Janota, lundi à Prague. Son ministère prévoit un déficit de 4,5 à 4,7% du PIB en 2010, de 5% du PIB en 2011 et de 4,2% du PIB en 2012, a-t-il précisé devant la presse, à l'issue du Conseil des ministres. Ces chiffres font partie du projet de cadre budgétaire élaboré par le ministère des Finances pour les trois années à venir. Son approbation, prévue lundi, a été reportée à la semaine prochaine par le gouvernement.