Un magistrat tchèque va rejoindre le comité de surveillance de l'Office européen de lutte antifraude (OLAF)

03-09-2016

Le procureur Petr Klement va devenir le premier magistrat tchèque à rejoindre le comité de surveillance de l'Office européen de lutte antifraude (OLAF). Cet organe a la charge de superviser la lutte contre la fraude touchant le budget européen ainsi que la corruption ou les manquements graves au sein des institutions européennes. Petr Klement, qui a été sélectionné avec quatre autres magistrats parmi plus de cent candidats, prendra ses nouvelles fonctions en janvier 2017. Par le passé, il a notamment travaillé au Kosovo où il a contribué à l'élaboration du système judiciaire local. Le quotidien Hospodářské noviny indique que M. Klement ne sera pas impliqué dans l'enquête sur l'affaire dite du "nid de cigognes", qui met en cause la firme Agrofert du ministre des Finances Andrej Babiš. Les membres du comité de surveillance de l'OLAF ne travaillent en effet pas sur des affaires concernant leur pays d'origine.