Un million de Tchèques menacés par la pauvreté

01-02-2010

Un million de Tchèques seraient menacés par la pauvreté, selon la présidente de la section tchèque du réseau européen contre la pauvreté et l’exclusion sociale Milena Černá, et les hommes politiques ne s’en préoccupent pas. C’est ce qu’elle a déclaré à l’occasion de l’ouverture des semaines du secteur non-lucratif, qui ont été inaugurées avec le sous-titre « la crise et la pauvreté : de nouveaux défis pour les organisations non-gouvernementales ». Néanmoins, selon les derniers chiffres publiés par Eurostat, la République tchèque est le pays qui compte le moins d’habitants menacés par la pauvreté, soit 9% de la population, contre 17% pour la moyenne européenne. « Les hommes politiques ne devraient pas décider en fonction de ce que les banques, les grandes sociétés et les propriétaires d’îles désirent », a-t-elle ajouté. Les semaines du secteur non-lucratif se concentreront sur la reconnaissance du droit des personnes vivant dans la pauvreté. Elles dureront cette année deux mois ; cela fait exactement vingt ans qu’a pu renaître ce secteur en République tchèque.