Un pourcentage légèrement plus élevé d'accidents mortels pour les piétons dans les villes tchèques par rapport à la moyenne européenne

06-05-2013

Lors des accidents de la circulation, plus de piétons meurent dans les villes tchèques par rapport à la moyenne européenne. C’est ce qu’indiquent les données publiées par la Commission européenne ce lundi, à l’occasion de la journée européenne de la sécurité routière. Dans les villes tchèques, la part des piétons mortellement blessés représente 41% de la totalité des victimes des accidents de la circulation, tandis que la moyenne des piétons mortellement blessés dans les villes européennes s’élève à 37%. La Bulgarie, la Belgique ou l’Italie, comptent parmi les pays européens ayant un des pourcentages de piétons décédés les plus bas. Au contraire, l’Irlande, la Slovaquie et la Lettonie affichent un taux de piétons tués parmi les plus élevés dans l’Union européenne. Les causes principales des décès des piétons ainsi que des cyclistes, selon le rapport de la Commission, sont le manque de couloirs pour cyclistes, les excès de vitesse de certains chauffeurs ainsi que le comportement même de tous les usagers de la circulation.