Un tiers des hôpitaux tchèques font face à de graves difficultés financières

16-09-2013

Un tiers des hôpitaux tchèques ferraient face à de graves difficultés financières si l'on en croit un état-major de crise réunissant ce lundi des représentants des établissements hospitaliers, des syndicats et des patients. De nombreux centres hospitaliers ne seraient plus en mesure de payer leur électricité, d'acheter de la nourriture et même des médicaments, et auraient donc d'importantes dettes. Cet état-major de crise a appelé le gouvernement à se saisir du problème. La direction de l'Association tchèque des hôpitaux a averti que sans aide financière, il faudrait songer à diminuer le nombre d'opérations et, dans le pire des cas, réfléchir à la fermeture de certains départements à partir de 2014.