Un troisième soldat accusé de porter des symboles nazis dans l’armée tchèque

27-11-2009

La police militaire a découvert un autre soldat soupçonné de porter en public des symboles nazis. Il s’agit d’un membre de la brigade de missiles antiaériens de Strakonice, en Bohême du Sud. Il a été arrêté et écarté de l’exercice de ses fonctions. Jan Pejšek, porte-parole du ministère de la Défense, a fait savoir que le soldat sera poursuivi pour soutien et propagation de mouvements portant atteinte aux droits de l'homme et à la liberté. Au début du mois de novembre, un scandale avait déjà éclaté à propos de deux soldats de l’armée tchèque basés en Afghanistan arborant des symboles SS sur leur casque.