Une association accuse les fonctionnaires du ministère de l’Environnement de procédés « clientélistes »

24-05-2014

L’Association des technologies de l’information et des télécommunications (AITAT) accuse les fonctionnaires du ministère de l’Environnement de possibles procédés de clientélisme. Les représentants de l’association ont déposé une plainte contre X, visant un délit de corruption et d’abus de la fonction publique. C’est le président de l’association AITAT, David Beneš qui l’a fait savoir ce samedi à l’Agence ČTK. La société REMA, qui collecte et recycle les déchets et dont l’activité a été initiée par l’AITAT, poursuit en justice le ministère de l’Environnement depuis huit ans déjà, en raison d’un doute dans le cadre d’un appel d’offres.