Une association rom suspend sa collaboration avec le ministère de l’Intérieur

12-07-2011

L’association civique Romea a décidé de suspendre sa collaboration avec le ministère de l’Intérieur en raison de son approche de la lutte contre l’extrémisme. L’ONG qui soutient les intérêts de la communauté rom a déclaré que la coopération avec le ministère et la police avait été bonne jusqu’au début de l’année. Depuis, d’après Romea, la police n’aurait fait aucun effort pour lutter efficacement contre l’extrémisme. Dans une lettre ouverte, l’association critique également la suppression d’une force opérationnelle multilatérale dirigée contre l’extrême-droite et de son remplacement par des séminaires. L’association estime que la gestion du ministère va à l’encontre de l’intérêt des minorités.