Une cour sud-africaine rejette la demande d’appel de Radovan Krejčíř

20-04-2016

Une cour sud-africaine a rejeté la demande d’appel formulée par l’ancien homme d’affaires tchèque Radovan Krejčíř, contre le récent verdict le condamnant à 35 ans de prison. Selon le juge examinant cette demande, le prévenu n’aurait pas présenté de raisons suffisantes pour justifier cet appel. Agé de 47 ans, Radovan Krejčíř a été condamné pour tentative de meurtre, enlèvement et détention de stupéfiants par un tribunal de Johannesburg, en Afrique du Sud. Il a encore la possibilité de porter son affaire devant une plus haute instance judiciaire du pays. Ce n’est pas le seul fait d’armes criminel de Radovan Krejčíř. Ce dernier a été condamné par contumace en novembre dernier par le tribunal municipal de Prague à quinze ans d'emprisonnement pour avoir tenté de détourner de l'argent de la compagnie pétrolière Čepro et pour avoir préparé l'assassinat d'un douanier. La République tchèque demande depuis longtemps à Johannesburg l'extradition du criminel, lequel avait fui l'Europe en 2005 alors que la justice tchèque le visait dans une affaire de fraude fiscale pour laquelle il avait ensuite écopé par contumace de dix années de prison.