Une délégation de personnes âgées reçue au Château de Prague

01-10-2014

Une délégation composée d’une trentaine de retraités a été reçue par le président de la République, ce mercredi, au Château de Prague, à l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées. L’occasion pour eux de demander à Miloš Zeman l’instauration d’un minimum vieillesse et une plus grande protection des personnes âgées. Selon les représentants de la délégation, les conditions de vie des retraités se dégradent progressivement en République tchèque. Pour beaucoup, la pension mensuelle ne suffit pas pour payer leur logement et les dépenses nécessaires pour satisfaire les besoins vitaux. Selon eux, le montant du minimum vieillesse, qui concerne environ 210 000 personnes, devrait s’élever à 8 300 couronnes (300 euros). En 2013, le montant moyen des pensions de retraite en République tchèque s’est élevé à 10 957 couronnes (398 euros). La population tchèque vieillit progressivement. Tandis qu’en 1989, les personnes âgées de plus de 65 ans représentaient 12,5% de la population, leur part s’élève aujourd’hui à 17,4%, soit 1,83 million de personnes. Selon les statistiques, leur nombre devrait s’élever à 2,42 millions en 2030 et à 3,3 millions en 2050.