Une entreprise pharmaceutique frappée d’une amende pour les récompenses financières payées aux médecins

02-11-2014

L’entreprise pharmaceutique « Teva Pharmaceuticals » a reçu une amende de 950 000 couronnes (35 000 euros) pour avoir payé des primes trop élevées aux médecins qui prescrivaient son nouveau médicament aux patients pour le tester. Il s’agit de la plus importante amende infligée à ce jour par l’Institut pour le contrôle des médicaments (SÚKL). En trois ans, l’entreprise avait versé à une quarantaine de médecins 6,5 millions de couronnes (236 000 euros) pour récompenser la prescription à 5 500 patients du nouveau et très fort analgésique. Lors de son inspection, le SÚKL n’avait trouvé aucun cas de prescription abusive à un patient ni de situation dans laquelle le médicament aurait nuit à son usager. L’entreprise pharmaceutique a néanmoins violé les règles qui lui interdisent de donner une prime au médecin qui serait plus grande que d’ « un montant négligeable ».