Une exposition revient sur l’étude de la dépouille mortelle de l’astronome Tycho Brahe

11-02-2013

Une exposition sur l’étude de la dépouille mortelle de l’astronome danois Tycho Brahe (1546-1601) ouvre ce lundi dans un bâtiment de l’Académie des sciences à Prague. Son corps avait été exhumé dans la capitale pragoise afin que des scientifiques élucident les circonstances de sa mort. Le Danois Kaare Lund Rasmussen et le Tchèque Jan Kucera étaient parvenus à la conclusion qu’il n’avait pas été empoisonné au mercure, comme on l’a longtemps pensé, mais qu’il était décédé d’une mort naturelle. La théorie de son assassinat remontait à 1901 et à l’étude des poils de sa barbe. C’est le Danemark qui a demandé à exhumer le corps du célèbre savant du XVIe siècle pour vérifier cette théorie à l’aune des outils contemporains. L’exposition qui revient sur cette recherche s’achève le 22 février.