Une femme qui avait tenté d’empoisonner sa fille condamnée à vingt de prison

04-01-2013

Un tribunal de la ville de Plzeň en Bohême de l’Ouest a condamné ce vendredi à vingt ans de prison une femme qui avait tenté d’empoisonner sa propre fille. Elle devait originellement être condamnée à une peine très lourde de 25 années d’emprisonnement mais la Cour constitutionnel est revenue sur ce jugement. Cette femme a été reconnue coupable de tentative d’assassinat. En 2010, elle avait volontairement empoisonné le thé destiné à sa fille avec de l’antigel avant d’appeler les secours quelques heures plus tard. L’enfant de cinq ans avait survécu sans dommage irréversible.