Une grande majorité de Tchèques restent opposés à l’accueil de refugiés

30-03-2017

Près de deux tiers des Tchèques se disent opposés à l’accueil de réfugiés en provenance de pays en guerre. Tel est le principal enseignement qui ressort de la dernière enquête sur la question réalisée par le Centre pour l’étude de l’opinion publique (CVVM), dont les résultats ont été publiés mercredi. Si 32 % des personnes interrogées se déclarent favorables à leur accueil jusqu’à ce que les réfugiés soient en mesure de rentrer dans leur pays d’origine, en revanche 61 % affirment être contre. S’il s’agit donc toujours d’une large majorité, la part des opposants à tout accueil a toutefois baissé de 3 % par rapport à la fin de l’année dernière. Tout en bas de l’échelle, seuls 3 % de Tchèques seraient prêts à accueillir des réfugiés et à les laisser s’installer durablement en République tchèque.