Une maison d’édition tchèque sommée de retirer Mein Kampf de la vente

17-09-2010

Un tribunal pragois, saisi par le Land de Bavière, a sommé une maison d’édition tchèque de retirer de la vente et de détruire tous ses stocks d’exemplaires de Mein Kampf. En avril dernier, la Bavière avait porté plainte contre la maison d’édition KMa en vertu du fait que le ministère des Finances bavarois possède les droits de l’ouvrage jusqu’en 2015, soit 70 ans après la mort d’Hitler. Aucun représentant de la maison d’édition tchèque n’était présent à l’audience et on ne sait pas s’ils feront appel de la décision.