Une pétition réclamant la démission du ministre de l’Intérieur remise au chef du gouvernement

05-04-2011

Ce mardi, les représentants du Syndicat indépendant de la Police de République tchèque (NOSP) doivent remettre au Premier ministre, Petr Nečas, une pétition réclamant la démission du ministre de l’Intérieur, Radek John. Un peu plus de 35 000 personnes, parmi lesquelles environ 26 000 policiers et 4 500 pompiers, ont signé cette pétition. Ils reprochent au ministre de l’Intérieur de ne pas leur avoir alloué un budget suffisant pour le bon fonctionnement de leurs services ainsi qu’une réduction de leurs salaires depuis le début de l’année plus importante que ce qui avait été initialement annoncé.