Une plaque d'un parti nationaliste devant le camp de concentration de Lety

12-01-2006

Le parti nationaliste Narodni strana a annoncé qu'il souhaitait dévoiler le 21 janvier prochain une plaque près de la porcherie qui jouxte l'ancien camp de concentration de Lety u Pisku, où plus d'un millier de Roms ont été enfermés avant d'être déportés vers Auschwitz. Une plaque sur laquelle ne figurerait pas le mot "Rom" et où il serait en outre inscrit que Lety « n'était pas un camp de concentration ». Svatopluk Karasek, chargé des droits de l'Homme pour le gouvernement, s'est déclaré fermement opposé à cette initiative.