Une série d'accords entre hôpitaux tchèques et chinois

20-06-2016

Plusieurs hôpitaux tchèques collaboreront désormais avec des spécialistes de l'université de Cambridge et avec des établissements chinois pour leurs recherches portant sur la médecine traditionnelle chinoise. C'est l'objet d'un accord signé ce lundi par des représentants de l'institution britannique et par les ministres de la Santé de seize pays d'Europe centrale et orientale et de la Chine. Cette rencontre a eu lieu dans la ville de Suzhou, non de loin de Shanghai, en présence notamment du premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka. En Tchéquie, les hôpitaux concernés sont celui de Motol à Prague et celui de Hradec Králové, où un centre de médecine traditionnelle chinoise est actuellement en projet. Des accords ont également été passés pour aider la partie chinoise, notamment en pédiatrie ou encore en médecine ambulatoire.