Une vingtaine de personnalités décorées, par le chef de l'Etat, à l'occasion de la fête nationale du 28 octobre

29-10-2005

A l'occasion de la fête nationale du 28 octobre, rappelant la fondation de la Tchécoslovaquie en 1918, le président de la République, Vaclav Klaus, a décoré, vendredi soir, au Château de Prague, vingt-trois personnalités tchèques. Il a remis la distinction suprême de l'Etat tchèque, l'Ordre du lion blanc, à Rudolf Pernicky, héros de la résistance tchécoslovaque pendant la Deuxième Guerre mondiale, et emprisonné, pendant vingt ans, par le régime communiste. Deux autres résistants au nazisme ont été décorés de l'Ordre T.G. Masaryk, premier président tchécoslovaque. Parmi les personnalités culturelles, scientifiques et politiques qui ont reçu la Médaille du Mérite, il y a le diplomate et premier ambassadeur tchèque en France après la révolution de 89', Jaroslav Sedivy, l'ancienne présidente de l'Académie tchèque des sciences, Helena Illnerova, ou encore Franz Olbert, l'ancien secrétaire général de la Communauté Ackermann, l'association catholique des Allemands des Sudètes.