Václav Havel appelle à la libération de l’Iranienne Nasrín Satúdé

12-10-2010

L’ancien président tchèque Václav Havel a appelé l’Iran a libérer la juriste et militante pour les droits de l’Homme Nasrín Satúdé. Pour protester contre sa détention, la juriste observe depuis deux semaines une grève de la faim. Ce mardi son sort a été évoqué à la conférence Forum 2000 à Prague par l’Iranienne Shirin Ebadi, prix Nobel de la paix. Selon ses paroles, la situation politique en Iran se détériore et la répression s’intensifie. En juin dernier Shirin Ebadi a déclaré que le nombre de prisonniers politiques en Iran avait atteint 8000.Václav Havel a soutenu également des dissidents de Chine, de Cuba, de Birmanie et d’autres pays.