Vaclav Klaus à propos de la guerre en Irak

20-03-2003

Selon le Président Vaclav Klaus, la République tchèque ne fait pas partie de la coalition qui a commencé la guerre contre l'Irak. Dans une déclaration publiée à l'issue de sa rencontre avec le ministre tchèque des Affaires étrangères, Cyril Svoboda, le Président manifeste le regret qu'on n'ait pas réussi à conjurer la crise irakienne par des moyens diplomatiques. Vaclav Klaus espère néanmoins que les objectifs de l'opération militaire en Irak seront atteints avec rapidité et efficacité, qu'il n'y aura pas un grand nombre de victimes et qu'on épargnera la population civile.