Václav Klaus : après la signature du Traité de Lisbonne, l’UE fait face à la plus profonde crise de son histoire

13-03-2010

Après avoir adopté le Traité de Lisbonne, l'Union européenne s'est retrouvée face à une crise qui est la plus profonde de son histoire : c’est une période où les libertés civique et économiques sont à nouveau menacées. Ces propos sont ceux du président tchèque Václav Klaus. Le chef d’Etat eurosceptique l'a écrit dans un message adressé aux délégués du congrès du Parti des citoyens libres dont il se sent être proche par ses opinions. Ce parti, de même que le président, critique le Traité de Lisbonne réformant les institutions de l’Europe élargie. Comme on le sait, Václav Klaus a signé le Traité de Lisbonne, à contre cœur et après plusieurs péripéties, le 3 novembre 2009, la Tchéquie étant le dernier pays à avoir terminé la ratification du document.