Vaclav Klaus discute, au Liban, de la situation au Proche-Orient et de l'intégration européenne

04-05-2004

Le président de la République Vaclav Klaus poursuit sa visite au Liban. A l'Assemblée nationale de Beyrouth, il a formulé l'espoir que le Liban devienne un élément stabilisateur dans la région problématique du Proche-Orient. "La paix doit venir de l'intérieur, elle doit naître des négociations et des compromis", a dit le Président tchèque, à l'issue de sa rencontre avec le chef du Parlement Nabi Barri et les députés libanais. A l'Université américaine de Beyrouth, Vaclav Klaus a donné une conférence sur les inconvénients de l'intégration européenne, notamment dans les domaines financier, budgétaire et politique.