Vaclav Klaus donnerait une dernière chance au CSSD

05-04-2005

Le président Vaclav Klaus s'est déclaré ce mardi prêt à donner une dernière chance au Parti social-démocrate (CSSD) en cas de chute du gouvernement actuel. Le chef de l'Etat a ainsi répondu au plus petit parti de la coalition gouvernementale, le Parti unionniste (US-DEU), qui demandait quelle serait sa position en cas de démission du Premier ministre, Stanislav Gross. Plus de détails sur le rôle de Vaclav Klaus dans la crise politique que traverse le pays dans nos Faits et événements. Quant à Stanislav Gross, il a indiqué envisager joindre la question de confiance au vote de la nouvelle loi sur la fiscalité à la Chambre des députés. Cette hypothèse a été vivement critiquée par le principal parti d'opposition de droite, le Parti civique démocrate.