Vaclav Klaus en Allemagne : « Je suis entièrement contre le projet de Constitution européenne »

20-11-2004

En visite à Berlin, où il participe à un forum européen, le président tchèque, Vaclav Klaus, a répété, ce samedi, qu'il était opposé au projet de Constitution européenne. « Je ne suis pas critique. Je suis entièrement contre. Il faut être clair », a notamment déclaré le chef de l'Etat. Selon lui, le document crée juridiquement, constitutionnellement et politiquement un « Etat européen » qui réduit le poids des pays membres et les soumet, je cite, à une « identité supérieure qui nous mène à abandonner nos démocraties nationales, notre souveraineté et notre indépendance politique. » Connu pour sa position très réservée à l'égard de Bruxelles, Vaclav Klaus a toutefois fait savoir que la République tchèque était consciente des avantages de sa qualité de membre de l'Union européenne et qu'il n'y voyait pas d'autre alternative. « Nous sommes conscients des avantages de l'intégration européenne. Nous considérons les côtés positifs de notre présence sur le marché européen comme plus importants que les dotations financières potentielles des institutions européennes », a-t-il ainsi lâché.