Václav Klaus exhorte le gouvernement tchèque à ne pas renflouer le Fonds monétaire international

12-12-2011

La République tchèque ne devrait pas accorder une somme de 90 milliards de couronnes, quelque 3,5 milliards d’euros, pour renflouer le Fonds monétaire international et aider les pays les plus endettés de la zone euro, estime le président tchèque Václav Klaus. Dans une déclaration pour Český rozhlas (Radio publique tchèque) le président souligne que se serait un acte irresponsable du gouvernement tchèque dans une situation où la République tchèque n’arrive pas à liquider sa propre dette. Selon Václav Klaus, le gouvernement ne devrait pas céder dans cette situation à la peur de sombrer dans l’isolement.