Václav Klaus : « Les garanties pour l’Irlande modifient le traité de Lisbonne »

20-06-2009

En marge du dernier sommet européen à Bruxelles sous présidence tchèque, le chef de l’Etat Václav Klaus a estimé que les garanties accordées à l’Irlande modifiaient le traité de Lisbonne. Selon lui, affirmer le contraire, comme le font les politiques européens, est « stupide ». Il a également qualifié la position européenne d’ « indigne ». Les garanties exigées par l’Irlande concernent la protection de la vie, des droits de la famille et le droit à l’enseignement, la politique fiscale, la neutralité de l’Irlande et les droits des travailleurs. Si Václav Klaus estime que le traité de Lisbonne s’en trouve modifié et devrait donc être à nouveau soumis au vote du Parlement, le Premier ministre Jan Fischer maintient qu’il s’agit d’un accord international de type gouvernemental et ne nécessite donc pas un nouveau processus de ratification.