Venezuela : selon le président tchèque, Juan Guaido ne doit pas faire appel à une puissance étrangère

11-02-2019

Miloš Zeman estime que le président vénézuélien par intérim Juan Guaido ne devrait pas faire appel à une puissance étrangère pour régler la situation dans son pays. Le président tchèque a estimé que ce dernier prendrait le risque de finir en « Husák vénézuélien », faisant référence au président tchécoslovaque Gustav Husák, arrivé au pouvoir après l'invasion soviétique du pays en 1968. Miloš Zeman réagissait dans le cadre d'une émission de radio à l'annonce de Juan Guaido, vendredi, selon laquelle il était prêt à demander une intervention américaine en cas de besoin.

Tout comme la plupart des autres pays européens, la République tchèque a reconnu lundi dernier Juan Guaido comme président par intérim du Vénézuela. Mercredi dernier, le président Zeman a félicité Juan Guaido et l'a invité à se rendre en République tchèque.