Vingt-sept manifestants ukrainiens soignés dans des hôpitaux tchèques

01-03-2014

Vingt-sept Ukrainiens, blessés lors des manifestations contre leur gouvernement la semaine dernière, sont actuellement soignés dans des hôpitaux tchèques. Un porte-parole de ces établissements a indiqué ce samedi à l'agence de presse ČTK que leur état s'améliorait. La plupart de ces individus qui protestaient contre le président Viktor Ianoukovytch, désormais destitué et en fuite, souffrent de diverses fractures ou de blessures au visage. Dans le même temps, la tension monte en Ukraine avec la réponse favorable de la Russie à la demande de la République autonome de Crimée (rattachée à l'Ukraine mais dont la population est majoritairement russe) d'intervenir pour "normaliser la situation politique". Vendredi, le chef de la diplomatie tchèque, le social-démocrate Lubomír Zaorálek, indiquait que l'urgence était de garantir l'unité territoriale de l'Ukraine, qui dispose désormais d'un nouveau gouvernement qui serait favorable à un rapprochement avec l'Union européenne.