Wikileaks : la CIA se serait intéressée à la société tchèque Avast

09-03-2017

Selon les documents dévoilés par Wikileaks le géant tchèque de la sécurité informatique Avast figurerait au nombre des sociétés qui auraient été dans le viseur de la CIA. Le vice-président de l'entreprise, Sinan Eren, a réagi en indiquant que documents dataient d'une conférence qui s'est tenue voici deux ans et qu'ils ne font état d'aucune faille de sécurité dans l'antivirus Avast. Des experts en sécurité informatique cités par l'agence de presse ČTK estiment que l'intérêt de l'agence de renseignements américaine pour la firme tchèque est doublement motivé. Il s'agit pour la CIA de faire en sorte que l'antivirus ne reconnaisse pas ses outils et de tenter d'identifier d'éventuelles failles pour potentiellement se servir du logiciel dans le cadre d'une cyberattaque.