Le tramway, élément du patrimoine historique de Prague

02-07-2011

Depuis 135 ans, le tramway, ce moyen de transport modeste mais efficace, roule dans les rues de Prague et transporte ses habitants. Indissociable de l’image de la capitale tchèque, il fait partie de son histoire, de son présent et fera sans doute partie aussi de son futur. L’archiviste de la Société des transports urbains de Prague Pavel Fojtík a déjà consacré deux livres au tramway pragois et envisage de récidiver.

Pavel Fojtík, photo: www.prazsketramvaje.czPavel Fojtík, photo: www.prazsketramvaje.cz C’est dans le cadre de la collection Zmizelá Praha (La Prague disparue) qui paraît aux éditions Paseka que Pavel Fojtík a publié les premiers deux volumes de la série des livres qu’il a intitulée « Les tramways de Prague et leurs lignes. » Bien qu’il s’agisse de livres d’histoire, l’auteur voulait rapprocher son sujet le plus possible du lecteur contemporain :

« Nous nous sommes dit, je parle intentionnellement au pluriel, nous nous sommes dit qu’il serait dommage de ne présenter dans notre livre que des vieilles photos jaunies des tramways du temps de l’Autriche-Hongrie ou de l’entre-deux-guerres donc de la Première république tchécoslovaque. Nous avons pensé qu’il serait bien de montrer dans les livres également les photos des périodes qui sont encore dans la mémoire de nos pères et même de nos enfants, et qui sont pourtant déjà reléguées au passé. »

Le tram de František KřižíkLe tram de František Křižík C’est en 1875 que la capitale de Bohême se dote de son premier tramway qui est encore hippomobile. Le premier tram électrique de l’inventeur František Křižík roule sur les rails à Prague en 1891. Avant de devenir un moyen de transport à traction électrique, le tramway traverse cependant encore une évolution en plusieurs épisodes, évolution qui n’est pas sans problèmes et sombre parfois dans l’impasse. L’électricité ne s’impose qu’après des étapes de recherches et d’hésitations pendant lesquelles on essaie les tractions à vapeur et à gaz et même un tramway à pédales. La municipalité de Prague s’engage énergiquement dans les transports urbains en 1897. Elle achète les lignes existantes et devient, à partir de 1907, propriétaire exclusif du réseau des trams pragois. Le tramway évince peu à peu les autres moyens des transports et devient, grâce à sa rapidité, sa modernité et à sa propreté, indispensable pour la vie de la ville. Les rails croisent la capitale dans tous les sens, traversent le centre historique, la Place de la Vielle ville et même le pont Charles, le monument pragois le plus prestigieux.

Cependant, bien que l’aspect extérieur du tramway se modernise, le principe en reste le même et il est donc toujours le moyen de transport développé au XIXe siècle. Et Pavel Fojtík de rappeler que la position privilégiée du tram est bientôt attaquée par les nouveaux venus – les bus et les trolleybus. Dès 1925 la Société des transports urbains commence à compléter les lignes de trams dans la capitale par celles de bus et de trolleybus et dans les années 1930 on envisage déjà sérieusement la construction du métro.

Les projets de construction de métro sont présentés pour la première fois en 1898, puis en 1926 et en 1931 mais leur réalisation est toujours repoussée à plus tard et finalement empêchée par la Deuxième guerre mondiale. La construction du métro pragois ne commencera qu’en 1966. Pavel Fojtík constate que dans les années 1950 et 1960 le tram doit donc se mesurer à de sérieux concurrents et que son existence est menacée :

« Il y a eu plusieurs périodes où l’on envisageait la suppression des tramways. Cette possibilité était évoquée au début des années 1950, on l’envisageait aussi au début des années 1960. Au moment où a commencé la construction du métro de Prague, on ne comptait plus avec les tramways. C’est arrivé aux trolleybus qui ont été supprimés, mais les trolleybus, c’est un chapitre à part. En revanche, les tramways figurent dans chaque système efficace de transports urbains et ils ont donc toujours leur place à Prague. »

Un autre rival redoutable du tram dans les rues est la circulation automobile. Jadis le tram n’était pas gêné par la circulation dont la densité croissante complique aujourd’hui les transports urbains. Certaines photos dans les livres de Pavel Fojtík nous transportent à l’époque où l’automobile n’était qu’un phénomène rare et où le tram était encore le roi de la rue.

 

Dans le premier volume de la série consacrée aux trams pragois Pavel Fojtík évoque l’histoire de ces véhicules dans le centre de la ville et dans le quartier de Holešovice, le deuxième volume est consacré aux tramways de la rive gauche de la Vltava. Les livres démontrent que pendant les 135 années de l’existence de ce moyen de transport à Prague, dans certaines rues les lignes de tram ont été supprimées. D’autres rues où les trams circulent toujours ont complètement changé d’aspect et les livres de Pavek Fojtík retracent ces transformations qui ne vont pas toujours dans le sens positif. La ville change plus rapidement que les trams et Pavel Fojtík constate et le prouve par les photos de ses livres qu’aujourd’hui encore on voit circuler dans les rues les modèles fabriqués il y a un demi-siècle :

« En novembre 1962 le tramway T-3 a commencé à être fabriqué en série et a être livrés à Prague mais aussi dans d’autres pays. Aujourd’hui encore ce modèle est utilisé bien qu’il n’en reste que peu d’exemplaires. Il en existe aujourd’hui des modifications plus modernes, certains trams ont été reconstruits. Mais ils roulent toujours et je pense qu’ils rouleront encore pendant des années. »

Le modèle T-3 fabriqué par l’entreprise ČKD peut être considéré comme un succès de l’industrie tchèque. Il a été vendu dans beaucoup de pays, il a été très solide et les lignes aérodynamiques de sa carrosserie ne sont pas dépourvues d’une certaine élégance. Aujourd’hui il rivalise toujours dans les rues de Prague avec des modèles modernes qui le remplacent progressivement et finiront probablement par l’évincer. Le tramway T-3Le tramway T-3 Quoi qu’il en soit, le tramway, ce moyen de transport historique, reste toujours avec nous et nous aide efficacement à nous déplacer. Au seuil de la deuxième décennie du XXIe siècle, le connaisseur et amateur de trams Pavel Fojtík constate :

« A Prague il y a un millier de tramways faisant partie du système des transports urbains. Rien que la longueur du réseau des rails des trams à Prague dépasse 140 kilomètres … »

02-07-2011