Pavel Vrba

21-04-2008

Cet « Un peu de musique quand même » est dédié à Pavel Vrba, parolier et poète, auteur de textes pour une pléiade de chanteurs de la scène pop et rock tchèque. Tous les interprètes pour lesquels Pavel Vrba a écrit une chanson étaient présents, le 15 avril dernier, au théâtre musical praguois, Hybernia, pour fêter les 70 ans de leur parolier et pour lui offrir un cadeau : un concert de gala composés de ses chansons et intitulé : « Jedeme dál – on continue » – qui est aussi le titre de l’une des chansons les plus connues que Pavel Vrba a écrites pour le groupe rock Olympik et qui a obtenu, en 2007, le prix de l’Union des auteurs pour la chanson la plus jouée :

Lucie Bílá, Pavel Vrba, Karel Gott, photo: CTKLucie Bílá, Pavel Vrba, Karel Gott, photo: CTK Depuis les années 80, le parolier Pavel Vrba collabore avec le groupe Olympik. Il est d’ailleurs considéré comme le créateur de la poétique rock tchèque. Pour ses textes, il a obtenu des dizaines de prix et il a aussi la plus haute distinction dont un auteur peut rêver à son palmarès : certains de ses slogans sont devenus des expressions courantes et font partie du vocabulaire parlé de la langue tchèque, dont justement Jedeme dál – on continue ou encore Jasná zpráva – c’est clair et net…

Pavel Vrba est aussi l’auteur de musique scénique, de cinéma, et de comédies musicales, un total de 2000 textes de chansons, et il ne sait pas lui-même quel est le nombre d’interprètes qui ont collaboré avec lui : « Je suis allé au travers de la scène musicale : les chanteurs venaient et partaient, moi, je suis resté... » s’est-il confié à l’agence ČTK à la veille du concert auquel étaient présents tous les chanteurs de son ère, comme Karel Gott, Petr Janda, Helena Vondráčková, Petra Janů, ou Lucie Bílá que je vous propose d’écouter dans Ave Maria, sur le texte de Pavel Vrba.

21-04-2008