Vladimír Mišík

28-06-2010

« L’automne perdu » est le titre du nouvel album de Vladimír Mišík. Surnommé « La légende » par ses amis, le chanteur, compositeur et parolier a été à l’origine dans les années 1960 de la naissance de l’un des groupes les plus populaires du pays baptisé Matadors. En 1968, Vladimír Mišík a fondé un nouveau groupe, Blue Effect, qui l’a accompagné dans sa magnifique chanson intitulée « Sluneční hrob », devenue la chanson phare de son répertoire.

En 1974, Vladimír Mišík fonde le groupe ETC, avec lequel il se produit jusqu’à aujourd’hui, malgré les interdictions dans les années 1980 et les changements en son sein. Entre 1974 et 2004, il a sorti une dizaine d’albums et participé à plusieurs projets. Beaucoup de ses chansons, composées à partir des textes de poètes connus comme Josef Kainar ou Jiří Dědeček, sont appréciées par plusieurs générations d’admirateurs.

Son nouvel album « L’Automne perdu » est le premier sorti après une pause de six ans. Il comporte treize compositions, pour la plupart sorties de la plume de Vladimír Mišík. Leurs genres oscillent entre le country, le blues et le rock pur. Toutes portent le manuscrit typique du chanteur, son sens de la musique et de la parole.