Cyclisme – Mondiaux : Kreuziger à Innsbruck pour un podium

24-09-2018

Vingt-et-un coureurs tchèques, un record, participent cette semaine aux championnats du monde de cyclisme sur route à Innsbruck. Dans la course en ligne, dimanche, sur un parcours parmi les plus exigeants de l’histoire, Roman Kreuziger, meilleur grimpeur tchèque, visera une place au moins dans le Top 10.

Photo: Kerstin Joensson/AP Photo/ČTKPhoto: Kerstin Joensson/AP Photo/ČTK Jamais encore un coureur tchèque n’a été sacré champion du monde dans une course en ligne, l’épreuve traditionnellement reine des Mondiaux et grand rendez-vous de cette fin de saison. Qui sait donc si cette année ne sera pas la bonne, et notamment pour Roman Kreuziger…

« Bien sûr que ce serait magnifique de décrocher une médaille, mais je ne serai pas le seul coureur dans ce cas, la concurrence sera très relevée. C’est une course d’un jour, c’est difficile de dire quel sera mon état de forme. Ce qui est sûr, c’est que ces Mondiaux sont un de mes principaux objectifs cette saison et je pense que finir dans les dix premiers est dans mes cordes. En finissant trois fois dans le Top 10 au printemps dernier dans les classiques ardennaises, je pense avoir confirmé que je savais être en forme le jour J. »

Deuxième de l’Amstel Gold Race, quatrième de la Flèche wallonne et huitième de Liège-Bastogne-Liège, le coureur tchèque a effectivement démontré, cette saison encore, que ce type de courses lui convenait. En Autriche, Kreuziger pourra compter sur l’aide de Zdeněk Štybar. Davantage spécialiste des classiques flandriennes, le coureur de la formation Quick-Step a déclaré être prêt à se sacrifier pour son leader d’un jour lors de la conférence de presse qui s’est tenue à Prague la semaine dernière :

Roman Kreuziger, photo: Facebook de Roman KreuzigerRoman Kreuziger, photo: Facebook de Roman Kreuziger « A Innsbruck, nous serons clairement sur un parcours pour les grimpeurs. Roman en est un excellent, je pense qu’il a les qualités et la forme pour faire un bon résultat. Ce sera une course excitante, je compte bien faire le maximum de ce qui est en mes moyens pour l’aider. »

Roman Kreuziger s’est toutefois voulu méfiant et prudent dans ses pronostics. Selon lui, tout est possible, même par exemple pour un Peter Sagan certes triple champion en titre mais dont la succession des cols ne fait certainement pas un favori pour la conservation du maillot arc-en-ciel.

« Le parcours est tellement difficile et sélectif que le risque est que personne ne veuille faire la course. Son déroulement pourrait être cadenassé, ce qui ferait alors les affaires de Peter. S’il passe le long col principal, il passera aussi le suivant en compagnie des meilleurs grimpeurs. C’est pourquoi il ne faudra surtout pas le sous-estimer. Si les conditions sont réunies, Sagan est tout à fait capable de s’imposer une quatrième fois d’affilée. »

Mais si les conditions sont réunies, on l’a dit, ce sera aussi peut-être l’occasion - ou jamais - pour Kreuziger.

24-09-2018