Escalade : après sa victoire en Chine, Adam Ondra assuré de remporter la coupe du monde

21-10-2019

Ce dimanche à Xiamen, le grimpeur tchèque a remporté la cinquième étape de la Coupe du monde de difficulté, soit sa troisième victoire en autant de participations!

Adam Ondra, photo: Heinz ZakAdam Ondra, photo: Heinz Zak En tête du classement général cette saison, Adam Ondra a confirmé dimanche son leadership incontesté sur sa discipline favorite, à savoir la difficulté. Il s’est même autorisé à réclamer les encouragements de la foule avant de clipper son denier relais.

Au terme d’une demi-finale qui s’est soldée par deux ex-aequo, ils étaient huit finalistes à s’engager sur la voie finale, jugée « presque trop facile » par les observateurs. Premier à s’y engager, le japonais Tomoa Narasaki a placé la barre haute en atteignant le sommet en moins de trois minutes. Il s’est ainsi octroyé de justesse une place sur le podium aux côtés de son compatriote Taisei Homma, qui a remporté la médaille d’argent.

Côté féminin, c’est encore et toujours Chaehyun Seo qui règne sur la discipline. Âgée de quinze ans seulement, la Sud-coréenne a remporté sa quatrième médaille d’or internationale de la saison après une incroyable performance.

Adam Ondra s’était déjà imposé aux étapes de Coupe du monde à Chamonix et en Slovénie en juillet et septembre derniers, et empoche ainsi sa troisième médaille d'or de la saison, qu’il a qualifié de « saison de rêve » au micro de la Fédération Internationale d’Escalade:

« C’est une saison de rêve surtout pour ce qui est de la Coupe du Monde. Je n’aurais jamais parié que cela serait possible aujourd’hui avec une concurrence d’un aussi bon niveau, qui tente de remporter toutes les compétitions auxquelles je participe. »

Si la dernière étape de Coupe du Monde aura lieu samedi prochain à Inzai au Japon, Adam Ondra est déjà assuré de remporter le titre, pour la troisième fois de sa carrière. Il envisage donc de faire l’impasse pour se concentrer sur son principal objectif :

« Je suis quasiment sûr de rentrer en République tchèque pour m’entrainer et être le mieux préparé possible pour Toulouse. Je préfère jouer la sécurité, parce que Toulouse c’est vraiment ce qui compte pour moi cette saison. »

C’est en effet près de Toulouse, à Tournefeuille, que se déroulera à partir du 28 novembre le tournoi de qualification à la première compétition olympique d’escalade de l’histoire qui aura lieu en 2020, à Tokyo.

Après une amère disqualification au Japon il y a quelques semaines qui l’a empêché d’obtenir directement son billet pour les JO, Adam Ondra aura à cœur de ne pas échouer en France.

21-10-2019