Hockey sur glace – JO de Vancouver : la sélection tchèque avec Jágr et une prédominance de joueurs NHL

04-01-2010

L’entraîneur de l’équipe de République tchèque de hockey sur glace a communiqué la liste des vingt-trois joueurs qui disputeront le tournoi olympique de Vancouver en février prochain. Sans surprise, la majorité des joueurs appelés évoluent dans la ligue nord-américaine NHL.

Vladimír Růžička, photo: CTKVladimír Růžička, photo: CTK Vladimír Růžička a communiqué, mercredi dernier, à Prague, la liste très attendue des vingt-trois joueurs qui disputeront le tournoi des Jeux olympiques de Vancouver, qui débutera le 16 février. Les Tchèques, emmenés par leur capitaine Patrik Eliáš (Devils de New Jersey) et leur joueur vedette Jaromír Jágr, feront leur entrée en matière le 17 contre la Slovaquie. Pour tenter de ramener une médaille au pays, l’entraîneur de l’équipe nationale a fait appel à seize joueurs évoluant dans la ligue américano-canadienne NHL, à cinq joueurs portant le maillot d’un club de la Ligue continentale KHL et à deux joueurs de l’Extraliga tchèque. Sans surprise, ce sont donc les joueurs de la NHL qui sont les plus nombreux dans le groupe tchèque. Un choix logique, comme l’a expliqué le sélectionneur Vladimír Růžička:

« Le tournoi olympique se dispute au Canada sur un terrain aux dimensions de la NHL, c’est-à-dire plus petit qu’en Europe. Le style de jeu diffère donc de celui pratiqué dans les championnats européens. En outre, nous démarrerons la compétition le 17 février et le rassemblement de l’équipe est prévu le 15, ce qui veut dire qu’un seul entraînement collectif sera possible avant le premier match. Il n’y aura pas de temps pour l’adaptation. Les conditions sont les mêmes pour toutes les équipes, mais c’est toutes ces raisons font que je pense que c’est un avantage d’avoir une majorité de joueurs de la NHL. Ils seront déjà sur place et sont habitués à ces conditions. »

Photo: www.vancouver2010.comPhoto: www.vancouver2010.com Des héros des Jeux de Nagano en 1998, lorsque les Tchèques avaient remporté l’unique médaille d’or olympique de leur histoire (pour ce qui était aussi le premier tournoi olympique auquel participaient les stars de la NHL), il ne reste plus qu’un seul joueur, Jaromír Jágr. A bientôt 38 ans, l’ailier superstar du club russe d’Omsk fait un peu figure de dernier des Mohicans dans un groupe rajeuni au sein duquel seuls deux joueurs évoluant dans le championnat tchèque ont trouvé place (dont un gardien remplaçant).

Lors de la phase préliminaire de groupes, les Tchèques affronteront successivement la Slovaquie, la Lettonie et la Russie. Absents du podium aux Jeux de Salt Lake City en 2002 puis de Turin en 2006, ils auront à cœur d’accéder au moins aux demi-finales et de terminer la plus belle, la plus relevée et la plus prestigieuse des compétitions qui existe aujourd’hui au niveau des équipes nationales avec une médaille autour du cou. Et quel que soit le métal, au Canada, pays berceau du hockey sur glace, cela constituerait assurément une performance de tout premier choix.

04-01-2010