JO de Turin : après une semaine de compétition, deux médailles tchèques et les hockeyurs qualifiés pour les quarts de finale

20-02-2006

Le fondeur Lukas Bauer a décroché une médaille d'argent sur 15 km style classique, vendredi, aux Jeux olympiques d'hiver de Turin, la deuxième de son pays. De son côté, l'équipe de hockey sur glace s'est qualifiée sans convaincre pour les quarts de finale du tournoi.

Lukas Bauer, photo: CTKLukas Bauer, photo: CTK Après Katerina Neumannova, deuxième de la poursuite, c'est un autre skieur de fond, Lukas Bauer, qui a offert, vendredi, une deuxième médaille, elle aussi d'argent, à la République tchèque. Sur l'exigeant parcours de Pragelato, le Tchèque a pris la deuxième place du 15 km style classique. Il a été devancé de 14 secondes par l'Estonien Andrus Veerpalu, champion olympique en titre, la troisième marche du podium étant revenue à l'Allemand Tobis Angerer, leader, quant à lui, de la Coupe du monde. A l'issue d'une course particulièrement éprouvante, Lukas Bauer était d'autant plus heureux et soulagé que la première médaille olympique de sa carrière a été remportée après qu'il ait véritablement puisé au plus profond de ses réserves :

« Parce que les conditions de neige étaient très difficiles, les skis ont joué un rôle très important aujourd'hui. Je dois donc remercier mon équipe de techniciens qui a fait du bon boulot pour la préparation de mes skis à la course. Ensuite, bien entendu, la condition physique a fait la différence. Sur la fin du parcours, il fallait vraiment se battre, faire preuve de qualités morales pour donner tout ce qu'on avait. Il fallait souffrir pour décrocher une médaille et je peux vous assurer que j'ai énormément souffert. »

Jabub Janda, photo: CTKJabub Janda, photo: CTK Toujours en ski de fond, à signaler encore la sixième place obtenue, samedi, par l'équipe féminine tchèque dans le relais 4x5 km, épreuve remportée par la Russie devant l'Allemagne et l'Italie.

En saut à skis, nouvelle déception pour Jabub Janda qui, avec deux sauts à 122 m et 128 m, n'a pu faire mieux que dixième du concours sur grand tremplin de 125 m. La victoire est revenue à l'Autrichien Thomas Morgenstern, avec deux sauts à 133 m et 140 m, qui a devancé son compatriote Andreas Kofler et le Norvégien Lars Bystoel. Une semaine plus tôt, le leader tchèque de la Coupe du monde était déjà passé à côté du concours sur le tremplin à 90 m, où il avait terminé à la treizième place.

Hockey sur glace : les Tchèques en quarts de finale, mais sans convaincre

République tchèque - Italie, photo: CTKRépublique tchèque - Italie, photo: CTK Grâce à ses victoires acquises aux dépens de l'Allemagne, mercredi dernier, puis de l'Italie, dimanche, sur le même score (4-1), l'équipe de République tchèque de hockey sur glace s'est qualifiée pour les quarts de finale du tournoi olympique. Entre ces deux matches, les partenaires de Jaromir Jagr ont cependant fait naître de nombreuses inquiétudes sur leurs réelles capacités à confirmer leur statut de favori de la compétition en s'inclinant à la surprise générale contre la Suisse (2-3), puis contre la Finlande (2-4), autre sérieux prétendant à une place sur le podium. Dimanche soir, les Tchèques ont toutefois retrouvé un peu de sérénité et soulagé leurs supporters en disposant de l'Italie. Une victoire qui ne restera toutefois pas gravée dans les mémoires, comme en covenait le défenseur Frantisek Kaberle :

« C'est certain que nous ne jouons pas comme nous le voudrions. Mais le plus important contre l'Italie était de gagner. Maintenant, il nous reste le Canada, il faut bien se préparer et toujours s'efforcer d'améliorer nostre système. Il faudra aborder les quarts de finale avec confiance et après, on verra bien. »

Les Tchèques joueront leur quart de finale mercredi, soit contre la Slovaquie pour un nouveau derby explosif, la Russie ou la Suède.

20-02-2006