Lundi, journée des femmes tchèques à Wimbledon

30-06-2014

Tomáš Berydch éliminé par le Croate Marin Cilic en trois sets (6-7, 4-6, 6-7) dès le 3e tour vendredi, il ne reste plus aucun Tchèque dans le tableau masculin de Wimbledon. En revanche, quatre joueuses tchèques restaient en lice ce lundi pour les huitièmes de finale. Un record. Et avec une certitude : un duel tchéco-tchèque entre Lucie Šafářová et la jeune et surprenante Tereza Smitková figurant au programme de ce 4e tour, on avait la certitude qu’au moins une d’entre elles accéderait également aux quarts de finale. Finalement, ce sera même encore mieux que ça !

Barbora Záhlavová-Strýcová après la victoire contre Caroline Wozniacki, photo: ČTKBarbora Záhlavová-Strýcová après la victoire contre Caroline Wozniacki, photo: ČTK Car si Šafářová, 23e mondiale et qui avait les faveurs des pronostics avant le match, a facilement disposé de sa compatriote, 175e, en deux sets vite expédiés (6-0, 6-2), s’offrant ainsi le deuxième quart de finale de sa carrière dans un tournoi du Grand Chelem, Barbora Záhlavová-Strýcová s’est elle aussi qualifiée.

Après avoir sorti la Chinoise La Ni au tour précédent, la Tchèque, 43e mondiale, a de nouveau créé la surprise ce lundi sur le gazon londonien en venant à bout de la Danoise Caroline Wozniacki en deux manches (6-2, 7-5).

Et si tout se passe bien, Barbora Záhlavová-Strýcová pourrait rencontrer une certaine… Petra Kvitová en quarts de finale. La lauréate de 2011, tête de série n° 6 et candidate à un nouveau titre surtout après l’élimination de Serena Williams, partait en effet nettement favorite de son huitième de finale contre la Chinoise Shuai Peng, modeste 61e mondiale… Et qui dirait quart de finale tchéco-tchèque dirait forcément présence tchèque aussi en demi-finales…

30-06-2014