Tennis : Lendl à la rescousse de Berdych ?

06-10-2014

Certes, cela ne s’est pas fini de la meilleure des façons. N’empêche, c’est une nouvelle bien belle semaine que vient de vivre le tennis tchèque. Bien que battus respectivement par Novak Djokovic et Maria Sharapova, Tomáš Berdych et Petra Kvitová sont parvenus jusqu’en finale des épreuves de simple du tournoi de Pékin. Un résultat toutefois insuffisant pour Berdych, qui songe à solliciter Ivan Lendl.

Tomáš Berdych et Novak Djokovic, photo: ČTKTomáš Berdych et Novak Djokovic, photo: ČTK Pour Berdych, qui cherche à engranger le maximum de points en vue d’un Masters de fin de saison pour lequel il n’est pas encore qualifié, cette finale contre le n° 1 mondial restera probablement un des pires souvenirs de sa carrière. Le Tchèque a été balayé par un Serbe intraitable en deux petits sets vite expédiés (0-6, 2-6 en 1h06’). Mené cinq jeux à zéro dans le deuxième set, Berdych a échappé de peu à l’humiliation suprême de devenir le premier joueur de l’histoire sur le circuit professionnel à subir une défaite en finale d’un tournoi ATP sans parvenir à inscrire le moindre jeu. De son côté, Djokovic, qui s’est imposé pour la dix-huitième fois en vingt confrontations contre Berdych, a remporté l’Open de Pékin pour la cinquième année consécutive, son cinquième titre aussi de la saison en cours…

Tomáš Berdych, photo: ČTKTomáš Berdych, photo: ČTK Ce bilan, Berdych en reste très éloigné, malgré des performances très honorables et régulières au plus haut niveau. Le Tchèque enchaîne quarts, demies et finales des tournois auxquels il participe, mais en ne soulevant que très rarement un trophée, trop rarement même pour un joueur appartenant au Top 10 mondial depuis plusieurs années. C’est la raison pour laquelle il envisage de plus en plus sérieusement de faire appel à l’aide d’Ivan Lendl comme coach. Bien qu’il ait choisi de mettre un terme à sa collaboration fructueuse avec Andy Murray pour privilégier sa vie privée, l’ancien numéro un mondial pourrait décider de replonger. Tchèque d’origine, Ivan Lendl pourrait ne pas rester insensible à l’idée de conseiller un compatriote dans une situation semblable en de nombreux points à celle de l’Ecossais il y a quelques années de cela.

Petra Kvitová, photo: ČTKPetra Kvitová, photo: ČTK Autant de préoccupations qui ne sont pas celles de Petra Kvitová, déjà assurée de participer au Masters en fin de saison à Singapour et déjà détentrice de quatorze titres sur le circuit, dont deux du Grand Chelem. Une semaine après sa victoire au tournoi de Wuhan lors de la première étape de sa tournée asiatique, la Tchèque a enchaîné avec une nouvelle finale à Pékin. Nouvelle finale, mais pas de nouveau titre, puisque Kvitová a été dominée par Maria Sharapova en trois sets (4-6, 6-2, 3-6 en 2h28’). La Russe a ainsi remporté le trente-troisième titre de sa carrière et s’est emparée de la deuxième place mondiale aux dépens précisément de la Tchèque. Celle-ci a donc enregistré sa cinquième défaite en dix-neuf finales disputées. Une statistique qui n’enlève rien au retour progressif de Kvitová vers les plus hauts sommets du tennis mondial féminin.

06-10-2014