Le Salon du patrimoine morave

11-11-2007

Direction aujourd'hui la Moravie du sud : produits faits à la main, boissons et plats du terroir, tourisme et écologie, culture et style de vie se sont présentés au cours du week-end écoulé dans la ville de Uherske Hradiste sous le nom de « Salon du patrimoine morave. » Quel est le patrimoine à découvrir par les touristes dans cette région de Moravie nommée Slovacko ?

Le canal BataLe canal Bata Musique de cymbalum, pâtisserie confectionnée dans la plus pure tradition des recettes des grand-mères, spécialités culinaires, promenade en bateau sur le canal Bata, ou à vélo sur des sentiers vinicoles, exposition des photos et des tableaux de la région, démonstrations de métiers traditionnels, fabrication à la main de produits en osier, en céramique maïolique, costumes populaires, dégustations de vins et de slivovice, la fameuse eau-de-vie à base de prune... Tout cela, et beaucoup plus était à découvrir au premier Salon du patrimoine morave à Uherske Hradiste.

Pour l'un des auteurs de cette initiative, l'architecte Ivo Ondracka, ce salon, c'est la recherche d'un style de vie, de ce qui est proche des habitants de cette région et la découverte de leur façon de gagner leur vie. On l'écoute :

« Nous avons voulu créer une association qui ferait goûter aux visiteurs l'ambiance du patrimoine morave : c'est-à-dire créer un espace dans lequel les visiteurs pourraient non seulement regarder les produits du terroir, voir comment ils sont créés, mais dans lequel ils pourraient eux-mêmes essayer de travailler les matériaux traditionnels - l'argile, la pâte, l'osier ... Nous avons voulu, aussi, leur proposer les dégustations de ces produits et leur faire découvrir la région de Slovacko. De prime abord, c'est une région plate, sans grand intérêt, lorsqu'on la traverse en voiture, mais il faut s'arrêter et aller voir les richesses qu'elle cache. Dans ce salon du patrimoine morave, il y a aussi des oeuvres d'art, le regard des artistes sur cette région. Bref, tout le savoir-faire morave est à découvrir dans un même endroit, au même moment et, en plus, dans le beau décor de ce salon. »

Le Salon du patrimoine morave a été fondé en 2005 en tant qu'association regroupant producteurs, fermiers, artistes, ceux qui proposent des services touristiques et qui, par leur vie et par ce qu'ils font, sont attachés à la région, veulent préserver et mettre en valeur son patrimoine. Le salon morave, c'est l'expérience individuelle et collective que nous voulons partager et développer, dit Martin Zufanek qui, avec ses parents et ses frères, a fondé une distillerie familiale spécialisée dans la production des liqueurs et de la fameuse slivovice, selon les procédés traditionnels du terroir. Martin Zufanek :

« Cette présentation est importante pour nous car c'est un moyen de promouvoir nos produits qui sont à 100% naturels : le traditionnel alcool de prune qui est fabriqué de manière industrielle et commercialisé dans les magasins a une réputation quelque peu compromise et nous avons voulu proposer une alternative qui sera distribuée dans les vinothèques : un alcool naturel produit dans une distillerie familiale, avec tous les soins et l'amour, pour qu'il soit une garantie de qualité et pour que notre marque 'Zufanek' soit synonyme du patrimoine de cette région. »

Château fort de Buchlov, photo: Stanislav Doronenko, CC BY 3.0 UnportedChâteau fort de Buchlov, photo: Stanislav Doronenko, CC BY 3.0 Unported Les touristes qui viennent dans la région de Slovacko peuvent choisir eux-mêmes entre les différents circuits qui les intéressent le plus et qui les conduiront sur les lieux du patrimoine morave. Ils peuvent, par exemple, prendre un bateau culinaire à bord duquel des spécialités moraves sont servies. Ou bien ils peuvent choisir un circuit sur le canal Bata qui les conduira dans les villes qui longent la rivière : Straznice, théâtre, tous les ans, du plus grand festival folklorique, Luhacovice, ville thermale réputée par les séjours du compositeur Leos Janacek, ou encore Velehrad, célèbre lieu de pèlerinage avec, dans ses environs, le magnifique château de Buchlov.... Ils peuvent y découvrir aussi un ancien pont-levis qui ressemble au pont de Langlois des tableaux de Van Gogh... Ou encore, on peut faire des promenades à vélo et profiter d'un réseau de sentiers cyclables qui mènent à travers les Carpates blanches ou encore des nombreux sentiers vinicoles.

L'Ecole d'été du cinéma à Uherske HradisteL'Ecole d'été du cinéma à Uherske Hradiste La ville de Uherske Hradiste vaut également un détour. Tous les ans, Uherske Hradiste est le théâtre de l'Ecole estivale du cinéma. Cette année, au mois de septembre, elle a eu l'honneur d'inaugurer les Journées du patrimoine européenne. En effet, la ville possède de nombreux monuments historiques et culturels. Sa fondation remonte à 1257, lorsque le roi de la dynastie des Premyslides Otakar II l'a fondé comme forteresse frontalière contre les invasions hongroises. D'où probablement aussi son nom - Uherske Hradiste - lieu fortifié hongrois. Uherske HradisteUherske Hradiste De cette époque, le plan du noyau historique avec des vestiges des remparts gothiques s'est préservé. L'église du couvent des Franciscains et du vieil hôtel de ville avec une tour prismatique élancée datent de la charnière des XVe et XVIe siècles. L'inspiration par la Compagnie de Jésus est indéniable dans l'architecture de l'église paroissiale jésuite Saint-François Xavier. De nombreuses sépultures avec les fondations du complexe de l'architecture sacrale du IXe siècle découvertes par des archéologues témoignent de l'existence d'un centre important de l'empire de la Grande Moravie à la confluence des rivières Olsava et Morava.

En conclusion de notre balade, Ivo Ondracka a voulu inviter tous les intéressés à participer aux activités du Salon du patrimoine morave qui a eu lieu pour la première fois, les 10 et 11 novembre, dans la ville de Uherske Hradiste, pour qu'une nouvelle tradition puisse voir le jour.

11-11-2007