Les Monts des Géants vues par l’explorateur des sports extrême Jan Šťovíček

01-11-2009

Les Monts des Géants (Krkonoše) sont situés au nord-est de la République tchèque et c’est la chaîne de montagnes la plus élevée en Bohême, dominée par le Mont Sněžka, dont l’altitude atteint 1602 mètres. De nombreux torrents et rivières prennent leur source dans ces montagnes, dont l’Elbe, la petite Elbe (Malé Labe), Úpa, Mumlava, Jizerka, puis les rivières polonaises Kamienica et Lomniczka. La rivière Mumlava est par exemple renommée pour ses cascades, se trouvant près du centre sportif de Harrachov. Le cours d’eau forme aux pieds des différentes cascades, sautant par-dessus les pierres en granit, d’énormes marmites, appelées aussi les yeux du diable. Par endroits les marmites atteignent jusqu’à plusieurs mètres de profondeur. Sinon, bien des rivières citées font la joie des plaisanciers. Les montagnes sont idéales pour faire du ski, des balades, de l’équitation et il y a aussi beaucoup de pistes cyclables. A noter que le Parc national de Krkonoše (KRNAP), déclaré en 1963, est un des plus importants en Europe.

Photo: CzechTourismPhoto: CzechTourism Les Monts des Géants (Krkonoše) sont divisés en trois parties : orientale, centrale et occidentale. Le centre de la partie occidentale est Harrachov et Rokytnice nad Jizerou, renommés notamment pour leurs stations de sports d’hiver. La partie centrale commence aux Gouffres de neige (Sněžné jámy) jusqu’au chalet Špindlerova bouda (Špindlerovka) et inclue Horní Mísečky, Lánov, Strážné, Špindlerův Mlýn et Vrchlabí.

Photo: CzechTourismPhoto: CzechTourism Le climat des Monts des Géants (Krkonoše) au dessus de 1400 mètres d’altitude est assez rude et comparable au climat arctique. Souvent il y a du brouillard et des vents soufflant très fort. Ces montagnes relativement paisibles et innocentes peuvent parfois être très dangereuses pour les touristes malgré leur basse altitude, si l’on fait le parallèle avec les Alpes.

J’ai invité à l’antenne une personne qui connaît très bien les Monts des Géants occidental et central, Jan Šťovíček (Honza), qui est secouriste du Service de premiers secours de la Bohême centrale et qui pratique des sports extrêmes : l’escalade, l’alpinisme, le kayak, le free-style, le rafting, le snow-board extrême, les courses d’orientation et bien d’autres sports encore.

Honza, pourquoi as-tu choisi les Monts des Géants central et occidental ? Qu’est-ce qui t’attire ?

Photo: CzechTourismPhoto: CzechTourism « J’ai commencé à y aller avec mes parents quand j’étais encore un petit garçon et depuis je n’ai pas cessé d’y aller. Je m’y suis fait des amis, il y avait des gens que j’aimais, je connaissais les propriétaires des chalets, ce qui est important car ainsi j’y avais un milieu familier, mes téléskis et mes endroits préférés, donc j’ai continué à y venir. »

Tu y va en hiver et en été. Quels sont les sports que tu pratiques dans les Monts des Géants ?

Photo: CzechTourismPhoto: CzechTourism « Les Monts des Géants sont surtout une destination pour les sports d’hiver, on y fait le plus souvent du ski de descente et du ski de fond, éventuellement du ski alpinisme, même si cette discipline n’est pas tout à fait idéale pour les Monts des Géants. Puis en été, c’est le tourisme. Les Monts des Géants sont aménagés, il y a beaucoup de bons chemins que l’on peu fréquenter sans que cela ne demande trop d’efforts. Le dépassement en altitude ? est le seul inconvénient mais le terrain n’est pas très difficile. Les Monts des Géants sont une région belle et calme où l’on peut se balader, marcher et se relaxer sans problème. »

Et quels sont précisément les sports que tu pratiques dans les Monts des Géants ?

 « Je suis moniteur de ski, on y fait du canoë, éventuellement du rafting, même si c’est plutôt une activité printanière, parce qu’en été les rivières manquent d’eau, et en hiver comme je l’ai dit, je suis moniteur de ski ou de snowboarding. »

Prépares-tu dans les Monts des Géants des expéditions que tu mènes ailleurs?

Photo: Archives de Radio PraguePhoto: Archives de Radio Prague « Justement les Monts des Géants sont nos plus hautes montagnes et malgré leur petite taille, ce sont des montagnes gigantesques, c’est d’ailleurs très amusant. Mais bien sûr, en comparaison avec les Alpes, elles sont petites. Par contre elles ont un caractère scandinave et je me suis préparé dans ces montagnes à toutes mes expéditions scandinaves avec un grand succès. Le milieu est assez rude, les fluctuations de températures assez considérables, les vents sont coupants et peuvent souffler assez vite dans les plaines. En général il y a beaucoup de neige, surtout sur les sommets, donc c’est un endroit idéal où l’on peut très bien se préparer particulièrement pour les expéditions scandinaves. »

Maintenant tu vas partir en Afrique. Est-ce que tu t’es aussi préparé pour ton voyage en Afrique dans les Monts des Géants ?

Photo: Archives de Radio PraguePhoto: Archives de Radio Prague « Nous ne nous sommes pas préparés pour l’expédition en Afrique dans les Monts des Géants, ni moi, ni personne de l’équipe. Néanmoins, lorsque j’ai été la dernière fois en Afrique du Sud, j’ai pu constater que la plus haute montagne de cette région ressemble par sa structure aux Monts des Géants. Le paysage est onduleux, laissant sortir de temps en temps une montagne un peu plus élevée, donc le caractère est finalement très semblable. »

Les gens disent souvent que les Monts des gens ne sont pas des montagnes dangereuses parce que ce sont des montagnes qui sont basses. Est-ce aussi ton opinion ?

Photo: Štěpánka BudkováPhoto: Štěpánka Budková « Les gens font assez fréquemment cette erreur, ils sous-estiment ces montagnes. Lorsque je disais que le caractère des Monts des Géants était scandinave, je voulais dire par là que ce sont des montagnes basses, relativement petites, mais il y a par exemple un grand risque d’avalanches et on peut facilement s’y perdre. Parfois, lorsque je me baladais la nuit ou dans le brouillard, je ne me suis pas perdu uniquement grâce au fait que je connaissais les lieux et lorsque j’ai perdu un peu mon chemin, je l’ai finalement retrouvé. Je pense donc que ce sont plutôt les statistiques du service de montagnes qui pourraient définir le nombre de personnes qui se perdent dans les Monts des Géants au cours de l’année et de la difficulté de les retrouver. »

Photo: CzechTourismPhoto: CzechTourism

01-11-2009