Se rafraîchir dans l’eau naturelle de la piscine de Luleč

26-07-2019

Troisième épisode de notre série estivale incontournable sur les anciennes piscines du pays. Aujourd’hui direction la charmante petite bourgade de Luleč, en Moravie du Sud, où se trouve la piscine U Libuše. Là, il est possible de piquer une tête dans son eau douce naturelle, et de profiter d’un toboggan en pierre vieux de 70 ans, unique en son genre.

La piscine U Libuše, photo: Ondřej TomšůLa piscine U Libuše, photo: Ondřej Tomšů

La piscine U Libuše se trouve dans un petit écrin de verdure, à une demi-heure de route de la principale métropole de Moravie, Brno. Ce bassin naturel de 6 400 mètres carrés a vu le jour un peu par hasard, en lieu et place d’une ancienne carrière de pierre. Le maire de la commune de Luleč, Adam Majchrák, nous rappelle son histoire :

« La piscine a vu le jour il y a environ 80 ans. Avant cela, il y avait une carrière de pierre qui était exploitée de manière quotidienne. Soudain, une source d’eau a jailli et en trois jours, a entièrement noyé la carrière. L’eau est montée très rapidement. J’imagine qu’il doit encore y avoir au fond de l’eau des restes de matériel qui en témoignent. »

La piscine U Libuše, photo: Ondřej TomšůLa piscine U Libuše, photo: Ondřej Tomšů Evidemment, ce bassin surgit de nulle part a tout de suite attiré les locaux qui ont commencé à venir s’y baigner. Dans les années 1930, on décide d’aménager les abords de cette ancienne carrière et de créer ici une piscine publique.

Son nom, U Libuše, est lié à une ancienne légende selon laquelle, jadis, la princesse mythique de l’histoire tchèque, Libuše, venait faire boire les chevaux de sa suite à la source d’un bois environnant. Aujourd’hui, en raison de la sécheresse, les environs de ce point d’eau sont une importante source d’approvisionnement pour tout le site, comme l’explique Adam Majchrák :

« En ce qui concerne l’eau, elle vient du sous-sol, de cette source. Tous les ans à l’automne, nous vidons progressivement le bassin. Et l’eau revient toujours progressivement toute seule. Malheureusement, ces dernières années, nous souffrons de la sécheresse persistante et l’eau n’est pas montée. Nous avons dû compléter en faisant venir de l’eau des sources environnantes. »

La piscine U Libuše, photo: Ondřej TomšůLa piscine U Libuše, photo: Ondřej Tomšů Deux plongeoirs attendent les visiteurs aventureux, et un petit bassin peu profond est aménagé à destination des plus petits. Une des attractions principales de la piscine de Luleč, notamment pour les enfants, est un toboggan en pierre unique en son genre, aménagé ici il y a 70 ans.

Mais le toboggan n’est pas la seule chose qui occupera la descendance de ceux qui viennent ici en famille, comme le détaille encore Adam Majchrák :

« De nombreux événements sont organisés tout au long de l’été. En général, en soirée. Ce sont des événements organisés soit par la commune, soit par les restaurants environnants. En journée, il y a des journées spéciales destinées aux enfants. Il y a aussi un tournoi de volley-ball - 52 ans au compteur -, et d’autres activités sportives. »

La fréquentation est évidemment liée à la météo. En général, quelques centaines de personnes viennent se baigner quotidiennement à Luleč, mais quand le soleil est au rendez-vous, le nombre de visiteurs augmente de manière exponentielle :

« La fréquentation dépend bien sûr des jours. Mais un week-end de canicule, de ciel bleu avec trente degrés au minimum, c’est la garantie de faire le plein. L’an dernier, grâce au ticket à la journée, nous avons dénombré plus de 2 500 personnes par jour. »

L’eau de ce bassin naturel est plus fraîche, autour de 21 ºC. L’avantage de l’eau froide étant aussi qu’elle s’entretient plus aisément :

« Ici, on a jusqu’à quatorze mètres de profondeur à certains endroits. Plus l’eau est froide, plus elle est de meilleure qualité. En plus nous sommes sur de la roche, donc il n’y a pas de boue, juste de la pierre. »

Et ces temps de fortes chaleurs, cette fraîcheur est la bienvenue pour de nombreuses personnes, comme c’est le cas de cette dame de Vyškov, Jana :

La piscine U Libuše, photo: Ondřej TomšůLa piscine U Libuše, photo: Ondřej Tomšů « L’eau est en général bien froide tout l’été. En tout cas, quand il y a des journées caniculaires l’été, c’est vraiment mieux que les piscines où l’eau est à 29 ºC. C’est un vrai avantage. »

Nichée au creux de la forêt, la piscine est essentiellement connue des locaux. Mais pour les touristes qui seraient de passage dans le coin, la région offre aussi de nombreuses possibilités de balades et d’excursions :

« A Luleč, on trouve des choses intéressantes à voir. Par exemple l’église Saint-Martin qui se trouve sur une colline et offre une belle vue sur le paysage alentour. La nuit, elle est même éclairée. Non loin de là se trouvait le château de Luleč. Il y a quelques anciens sites fortifiés et plusieurs sentiers balisés permettent de faire de jolies promenades. Récemment, la commune de Luleč a fêté les 670 ans depuis sa première mention dans les archives. Donc, c’est un lieu d’histoire. »

La saison de la baignade commence en juin et s’achève en septembre.

26-07-2019